2018

La biennale de TRACES le 24 Novembre 2018 salle Descours

TRACES est un réseau régional d’ associations, d’artistes, de chercheurs, d’institutions patrimoniales  qui s’est constitué dans les années 1990-2000. Il crée régulièrement des évènements qui  mettent en évidence que les mouvements migratoires  font partie de l’histoire de la région comme de son devenir. Les différents acteurs s’investissent dans des actions sociales, scientifiques, politiques et culturelles qui prennent en compte ces faits migratoires. Le premier objectif du réseau est de travailler à changer les représentations pour espérer un effet concret sur les rapports sociaux. 

Tous les deux ans, ils organisent des manifestations sur toute la région, ouvertes à toutes les initiatives, pour mettre en valeur l’histoire, la mémoire et l’actualité des migrations.

De nombreuses familles, adhérentes de Terrain d’Entente, ont vécu des parcours d’immigration et ont éprouvé cette expérience difficile, insécurisante d’avoir à s’intégrer sur un territoire  inconnu, de tenter de construire son avenir en terre étrangère. Nous nous reconnaissons donc dans les démarches entreprises par ce réseau. Aussi, lorsque l’association Les moyens du Bord nous a sollicité pour organiser un évènement avec le collectif Agir Abcd de Montreynaud, nous avons immédiatement ressenti l’importance de nous y impliquer. 

Depuis plusieurs années, nous avons construit des liens d’amitié avec cette association. Nos temps de partage autour d’ateliers d’expression artistique, de jardinage, de journées festives ont crée une relation durable et bénéfique pour tous les membres de ces deux collectifs. Au fil des années, nous nous enrichissons de notre diversité. Nous trouvons parfois des espaces communs qui amplifient nos actions respectives.

La biennal de TRACES, a représenté pour nous une opportunité de nous manifester ensemble sur l’espace publique, avec l’intérêt également de découvrir l’association de Montreynaud. 

Cette proposition nous a été faite suite à l’annonce d’un livre que nous  réalisons sur l’histoire de Terrain d’Entente. C’est un livre à plusieurs voix qui  est l’occasion de récolter des témoignages de parcours d’immigration de femmes. Ces textes évoquent la solitude, l’absence, l’isolement, puis la rencontre avec Terrain d’Entente. Voici ce qui se manifeste en substance:

« J’ai trouvé avec ces femmes qui ont toutes grandies ailleurs, une identité…. 

Terrain d’Entente, c’est comme une famille qui redonne de l’espoir qu’on peut faire plein de choses, que c’est jamais trop tard. 

Il suffit de trouver un lieu, des gens qui font des choses ensemble, c’est tout. « 

Dans cet ouvrage, des femmes prennent la parole. Elles rapportent des histoires de vie portées par la volonté de rester forte et vivante face à la dureté de la vie. Nous découvrons des portraits qui mettent en évidence cette extraordinaire capacité à s’arracher de sa conditions, des déterminismes, de son destin social. Les ultimes efforts qui sont réalisés envers et contre tout.

Pour cette journée du 24 Novembre, 4 d’entre nous ont pris la parole, elles ont écrit et lu leur témoignage de leur parcours de vie, devant tous ceux qui ont répondu à l’invitation. Ces différentes paroles ont été mises en valeur par des temps de musiques et de chants qui offraient une respiration, la possibilité de faire tomber un peu le niveau d’émotion qui s’est manifesté tout au long de l’après midi.

L’assistance a pu mesurer la dureté de ces parcours de toutes ces femmes déterminées à tenter sans relâche d’offrir un avenir meilleur à leurs familles.  

Publié par Terrain D'entente dans 2018, Évènements, Rencontres, Témoignage, 0 commentaire

Spectacle à croquelinottes

Le samedi 6 octobre, il y avait un super spectacle à la librairie Croquelinottes. Nous sommes partis avec quelques enfants, pour profiter de ce petit moment très sympathique.
Le spectacle commençait à 14h30 et s’appelait “La merveilleuse et fantastique histoire de… Nos poubelles !”, une “Cirqu’onférence” de Thomas Finet et Sylvain Michel. Insolite ! Au début du spectacle on prévient les enfants que des déchets pourraient leur arriver dessus mais de ne pas les ramasser, de quoi les troubler un peu.
Le spectacle qui dure un peu plus d’une heure sensibilise habilement petits et grands à l’absurdité de notre façon de traiter les déchets et de la pollution. Jonglage, musique avec instruments fabriqués à partir de poubelles, de tuyaux, de planches, beat box, danse, diverses acrobaties, le tout en humour et en éduquant, avec un discours très pertinent.
Les petits ont adoré, et ont ensuite visité cette très jolie librairie dans tous ses recoins, ses petits cabanes.
Nous avons passé un super moment et ensuite sommes revenus sur le terrain pile pour l’heure du goûter.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, 0 commentaire

Bourg-Argental !

Nous sommes partis le 3 août au matin pour aller passer la journée à la piscine de Bourg-Argental, avec un groupe d’une cinquantaine de personnes, mamans et enfants.
Arrivés là-bas en milieu de matinée, nous nous sommes installés à une aire de jeux ombragée, près d’une petite rivière où certains sont allés tremper leurs pieds, et se promener le long de l’eau et dans les bois. Pendant ce temps, d’autres ont préféré aller visiter la fabrique de bonbons à deux pas, ou tout simplement s’amuser, jouer au tennis sur le terrain de l’aire.
L’heure de manger est vite arrivée, nous avons prit le pique-nique tous ensemble, en attendant avec impatience le moment d’aller nous baigner.
Arrivés à la piscine, les enfants se sont précipités joyeusement dans le bassin, ou vers les toboggans, rejoins rapidement par certaines mamans.
Comme nous le savons tous, la politique de la piscine interdit aux femmes voilées l’accès aux bassins. Plusieurs mamans et une membre de notre équipe se sont retrouvées isolées de notre collectif, sur un espace de pelouse, sans possibilité de participer avec nous, à ce joyeux après midi. Nous regrettons cet état de fait, et nous ne pouvons que témoigner des incidences et des impacts de ces règles qui privent les familles de partager leurs jeux, d’assurer la surveillance des enfants, ces mères étant contraintes de rester à distance. Nous l’avons vécu comme une exclusion pour ces femmes qui n’ont donc pas le droit d’aller se baigner, et pour ces mères, qui n’ont pas la possibilité d’accompagner seules leurs enfants à la piscine du fait de ces règles. Qu’en est-il de l’autonomie des familles à prendre soin de leurs enfants dans les différents espaces publics ?
Néanmoins l’après-midi s’est très bien passé, notre communauté éducative a pu suppléer à cette absence de présence adulte auprès de certains enfants. Les ados ont bien profité du grand bassin, joué entre eux, fait des sauts et des plongeons, certaines ont surmonté leurs peurs et ont courageusement sauté pour la première fois. Les plus jeunes étaient ravis de s’amuser sur les toboggans, et de grimper sur les accompagnateurs pour aller dans le grand bassin.
Nous sommes partis vers 17 heures, et notre collègue Sarah, dont c’était le dernier jour avec nous, nous a tous distribué pleins de bonbons avant de remonter dans le car.
C’était une belle journée, avec une super ambiance et pleine de bonne humeur.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, 0 commentaire

Journée au lac des sapins

Profitant de l’été au maximum, l’association terrain d’entente ainsi que les familles sont partis aux Lac des sapins, la nature permettant au groupe de changer d’air. Plusieurs activités étaient au programme.
Même si la piscine était fermée, le pédalo nous a permis de voir de magnifique paysages, et les reflets du soleil dans le grand lac, rafraîchissant, ce qui était très agréable avec la température (plus de 30 degrés).
La balade en poney, a plu aux enfants et leur a permis de faire le tour du lac, de visiter le site sans se fatiguer et d’une manière originale et amusante.
Baignade et détente, un excellent moyen de décompresser et de passer un bon moment tous ensemble.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, 0 commentaire

Atelier bricolage !

La Bricoleuse, atelier associatif localisé rue de la ville, nous a accueilli sur deux semaines pour en faire profiter quelques enfants du quartier de Tarentaize. C’est donc Flora qui nous a accompagné sur ces deux journées, permettant d’ouvrir l’esprit créatif de ces jeunes, mais aussi leurs faire découvrir les machines et les outils comme la perceuse à colonne ou la scie circulaire, bien qu’ils n’aient pas eu l’autorisation de les utiliser a cause de leurs jeune âge.
Premièrement nous avons dû imaginer : qu’avons nous envie de créer ? Nous avions voulu concevoir des objets utiles pour les enfants du quartier. C’est en partant de ce principe que nous avons crée un support de balançoire, ainsi que des dés en bois !
Deuxièmement, nous sommes passés à la conception, et c’est avec l’aide de Flora et de l’équipe de la Bricoleuse que nous avons scié et percé le bois.
Une fois la forme achevée, une légère couche de peinture nous a permis d’achever nos créations.
L’accueil et la patience de l’équipe de La bricoleuse, a permis un travail de cohésion entre les enfants, but rechercher par Terrain d’Entente, c’est pour cela que tenons à les remercier grandement pour cet accueil très chaleureux !
D’autres rendez vous sont prévus à partir de la rentrée, avec les enfants volontaires, et des adultes qui ont une âme de bricoleurs, des envies de restaurer des éléments de leur intérieur. Nous souhaitons en effet mettre à disposition à tous, ce type d’espace qui favorise des apprentissages, des échanges de savoirs, des rencontres où se croisent des personnes de tous les milieux.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, 0 commentaire

Vacances de Noël

Pendant ces vacances d’hiver de fin d’année 2017, la ville de Saint Etienne s’est animée. Une occasion pour les enfants du collectif de sortir du quartier et d’aller profiter des activités par petit groupe de dix accompagnés. Au programme : Patinoire, grande roue et cinéma !

Ainsi presque chaque jour des vacances fut marqué par une sortie. Ce furent des moments privilégiés et appréciés autant par les enfants que les adultes, qui nous permirent de partager des instants chaleureux, de mieux se découvrir, se rencontrer parfois, et d’ainsi finir l’année en beauté !

Mentions particulières :

-Merci aux enfants d’avoir aidé Safia la service civique à sortir de la patinoire en vie.

-Instant émotion et surconsommation de mouchoirs devant le film « Paddington 2 »

-Bravo au courageux groupe de fille qui n’a pas (trop) crié en haut de la grande roue.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, Évènements, 0 commentaire

Nouvel an Kabyle sur le terrain

Ce Samedi 20 Janvier nous nous rejoignons aux abords du terrain de foot de Tarentaise pour une occasion très spéciale : En effet nous sommes quelques jours après le nouvel an kabyle, que nous avons décidé de fêter avec les habitants du quartier. Après les soirées de ramadan au mois de juillet, le repas de Noël en décembre, c’est l’occasion pour l’association de continuer à faire vivre l’idée de l’inter-culturalité, chaque membre du collectif enrichissant les autres par le partage de ses coutumes d’origine.

Nous nous retrouvons ainsi dans une ambiance cosmopolite et inter générationnelle. Ce jour-là nous a particulièrement marqué par l’entraide entre les différents acteurs du terrain : Les adolescents s’occupaient des plus petits sur les tapis de jeu, les mamans préparaient les galettes autour d’un feu de camps avec l’aide des enfants, le tout dans une atmosphère festive. Aucun incident ne fut à déplorer durant cette journée qui passa si vite.

En fin d’après-midi nous nous sommes tous régalé durant un instant convivial. Un concours de piment servi de clou du spectacle entre deux éducateurs de l’association. A ce jour le gagnant de ce concours reste toujours à déterminer et provoque encore des débats houleux.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, Évènements, 0 commentaire

Sortie au Hammam

« Les femmes adorent le hammam. Se poser en eau chaude, se frotter le dos …. Là ça rigole et tout ça, elles sont contentes. et elles repartent chez elles avec une belle peau lisse, un grand sourire, elles sont toutes belles, toutes fraîches »

C’est le commentaire de Fyala qui s’enthousiasme de ces sorties.

Nous nous accordons ce plaisir environ 3 fois par an. Chacune a pris le parti de participer au coût, soucieuse de ne pas trop engager le maigre budget de l’association. Le hammam est sur le quartier, il nous est donc totalement accessible.

Les mères de terrain d’Entente n’ont que trop peu d’occasions de prendre soin d’elles. Ces après midis au Hammam sont l’occasion d’un grand ressourcement. Les intérêts pour cette sortie sont multiples.

Il y a le fait de s’accorder chacune ce temps là, en pouvant le vivre en toute quiétude, les enfants sont à l’école, les bébés sont confiés à notre collectif, chacune dispose donc de deux heures pour savourer ce temps de bien être.

Il y a aussi le fait de le vivre toutes ensemble. De partager cette intimité, de nous accorder de l’attention aux unes et aux autres permet l’enrichissement d’un lien profond qui se tisse depuis toutes ces années. Dans le hammam, nous sommes des femmes et rien d’autres, les différences sont gommées.

Nous étions 17 femmes pour notre dernière sortie! Nous retrouvons ensemble l’énergie pour retrouver nos forces vives. Ce sont des après midis de rires, de détentes, de confidences.

Il nous faudrait pouvoir le vivre plus souvent parce que pour nous, les temps sont dures et c’est un moyen concret pour construire nos forces.

Publié par Terrain D'entente dans 2018, Activités en extérieur, 0 commentaire